Résidence Bellevue: le syndicat dénonce la lenteur des négos

Selon le Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie et la Fédération de la santé et des services sociaux, les propriétaires de la Résidence Bellevue font traîner en longueur les négociations pour le renouvellement de la convention collective.
Les syndiqués affiliés à la CSN ont manifesté leur colère, lundi avant-midi.
L'employeur demande un gel des salaires. La CSN a demandé à la firme MCE-Conseils de vérifier la situation financière de la résidence. L'employeur a accepté, mais refuse toute collaboration pour fournir certaines données, indique un communiqué.
Les relations de travail sont difficiles et l'employeur a dû reconnaître, le 9 décembre dernier, à la suite d'une mise en demeure de la CSN, qu'il avait mal agi en ne respectant pas le Code du travail, affirme le syndicat.
La convention collective est échue depuis le mois d'août 2012, soit maintenant 17 mois.
Le ministère du Travail a nommé un conciliateur dans le dossier et une première rencontre est prévue le 4 février 2014. Les syndiqués menecent d'accentuer la pression durant les prochaines semaines si les négociations n'avancent pas.