Rencontre d'information à Lac-Mégantic : le comité citoyen à demi satisfait

Le Comité citoyen de la région du lac Mégantic est sorti à demi satisfait de sa rencontre privée avec les représentants du ministère de l'Environnement tenue plus tôt cette semaine.
Pendant une demi-heure, ils ont pu poser des questions et faire part de leurs préoccupations aux hauts fonctionnaires qui allaient, en soirée, prendre la parole devant quelque 250 citoyens de Lac-Mégantic.
«On n'a encore fait que nous rassurer, déplore la porte-parole Marilaine Savard. Oui on a eu des réponses à nos questions, mais toujours de façon superficielle. On s'aperçoit qu'on va devoir les talonner sans relâche et on s'épuise à le faire.»
Le comité a été heureux d'apprendre, par contre, que le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs assurerait le suivi du programme de contrôle des émissions atmosphériques en vue de la reprise des travaux de décontamination des sols au centre-ville. Il est aussi rassuré de savoir qu'un comité d'experts réalisera une analyse plus poussée des prélèvements d'eau pour déposer au printemps un plan de gestion de la contamination résiduelle de la rivière Chaudière, entre autres choses.
D'autres aspects sont restés sans réponses satisfaisantes aux yeux du comité citoyen, comme la raison pour laquelle le pont de la rue Frontenac n'est pas rouvert à la circulation ou encore l'état de contamination des bâtiments et terrains de la zone confinée du centre-ville.
«On a très hâte de savoir quelles mesures seront prises pour permettre aux gens de réintégrer ces lieux en toute sécurité d'esprit et avec toute l'information voulue sur l'état des lieux», dit Marilaine Savard.
Enfin, le comité déplore que la population n'ait eu droit qu'à une heure, mardi soir, pour exprimer ses préoccupations après la période de présentation des hauts fonctionnaires du MDDEFP et espère qu'on saura répondre à sa demande de mettre en place des mesures plus transparentes pour tenir les citoyens informés des résultats des travaux de décontamination et de réhabilitation de leur milieu de vie.
«On a un site internet, c'est sûr, a répondu à ce propos mardi soir un sous-ministre adjoint du MDDEFP Michel Rousseau, mais on a une réflexion à faire au ministère pour être encore meilleurs et vous revenir avec des mécanismes clairs de communication.»
Santé psychosociale
Par ailleurs, sachant que les enjeux environnementaux teintent les inquiétudes des citoyens pour leur santé, notons que la Direction de la santé publique de l'Estrie et le CSSS du Granit ont profité de la rencontre de mardi pour distribuer une fiche d'information faisant le point sur certaines questions qui pourraient circuler parmi la population. La fiche d'information est disponible sur le site web de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie à www.santeestrie.qc.ca/lac-megantic.