Réjean Masson relève un nouveau défi à la FQM

La Fédération québécoise des municipalités faisait connaître hier les résultats des élections au conseil d'administration, dont l'élection du maire de Martinville, Réjean Masson, lequel se joint à Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, et Patrice Desmarais, maire du Canton de Valcourt, à titre de représentants pour la région de l'Estrie. Ces derniers étant respectivement administrateurs de l'organisme depuis 2009 et 2008.
L'ex-préfet de la MRC de Coaticook, qui avait passé le flambeau de la préfecture l'automne dernier à Jacques Madore, maire de Saint-Malo, entreprend ainsi un tout nouveau défi, et ce, malgré avoir déclaré qu'il souhaitait consacrer plus de temps à son exploitation agricole.
« Ce ne sont pas les mêmes contraintes ni les mêmes exigences, précise en riant M. Masson à sa défense. Il est clair que j'aime la politique municipale et mon poste à la FQM va me permettre d'intervenir à un autre niveau. » Par ailleurs, bien que le conseil d'administration ne soit appelé à se réunir que cinq fois par année, le nouveau venu souhaite d'ores et déjà s'impliquer dans quelques dossiers qui lui tiennent particulièrement à coeur, dont l'aménagement du territoire, l'agriculture, la forêt et le transport collectif.
« Mon implication me permettra de me tenir en forme et de me tenir à jour, reprend Réjean Masson, mais je demeure avant tout le maire de ma municipalité. La politique municipale nous permet d'être proches de nos gens, d'être à la base de l'action. »