Pierre Reid

Reid veut un centre d'entraînement national

Faisant la promotion du tourisme sportif depuis quelques années, le député sortant d'Orford, Pierre Reid, s'engage à faire sa part pour que le projet d'implantation d'un centre national d'entraînement en eau libre à Magog se concrétise, s'il est élu le 7 avril prochain.
Ce projet de centre national d'entraînement est porté par le conseiller municipal et ex-directeur général de la Traversée internationale du lac Memphrémagog, Jean-Guy Gingras. «Je me dois de lui donner crédit. Il m'a associé dès le début avec lui pour travailler à la réalisation de ce projet», note d'emblée M. Reid.
Si le projet se concrétisait, des nageurs de longue distance de calibres national et international viendraient régulièrement séjourner dans le secteur de Magog pour s'entraîner. Ces athlètes auraient notamment la chance de nager dans le lac Memphrémagog, où se tient tous les ans un marathon de nage de premier plan.
Alors que le Parti libéral du Québec était au pouvoir, l'ex-ministre Michelle Courchesne avait semble-t-il démontré de l'intérêt pour le projet. «Elle nous avait parlé d'une aide possible de 50 000 $ par année pendant cinq ans»,  confie Pierre Reid.
Cela dit, les porteurs du dossier avaient aussi été invités à poursuivre leur travail. «Il fallait des préalables comme une piscine adéquate, une salle de musculation suffisamment équipée et un club de natation.»