Fatima Houda-Pépin

Reid minimise la portée du dossier Houda-Pépin

Pas question pour le député d'Orford, Pierre Reid, d'attaquer ouvertement Fatima Houda-Pépin après l'annonce de son départ du Parti libéral du Québec (PLQ) lundi. Il semble conserver un respect sincère pour la députée d'origine musulmane, malgré les vagues qu'elle a soulevées ces derniers mois.
<p>Pierre Reid</p>
«On perd quelqu'un de notre équipe, note M. Reid. C'est un peu comme une séparation. On a fait beaucoup de choses ensemble. Et, parmi les députés qui restent, on regrette tous son départ même si elle n'était pas toujours facile. Il existe une amitié très forte entre collègues. C'est une perte au plan personnel.»D'après lui, l'affaire Houda-Pépin ne deviendra pas un boulet lourd à traîner pour son parti. «Les gens ne votent pas seulement en fonction d'un dossier», avance-t-il.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.