Réforme Sévigny: les opinions fusent de partout

Le projet de réforme du maire Bernard Sévigny fait jaser aux quatre coins de la ville de Sherbrooke. Tous ont leur mot à dire. Voilà une bonne nouvelle selon les élus, qui souhaitent voir les citoyens et les organisations participer au processus de consultation.
Les suggestions émises au parti du maire de Sherbrooke fusent de partout depuis quelques jours. Même le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a ajouté son grain de sel avant même que l'Équipe Bernard-Sévigny/Renouveau sherbrookois ne décortique sa proposition de 60 pages qui se résume à une diminution du nombre d'élus et du nombre d'arrondissements.
Même si tous les changements amenés pourraient permettre des économies de près de deux millions de dollars, M. Hébert avait confié en grande entrevue à La Tribune qu'il pourrait se prévaloir de son pouvoir en émettant une recommandation défavorable au ministre des Affaires municipales afin de bloquer la réforme. Il s'opposait principalement à la fusion entre Brompton et Fleurimont.
Selon le conseiller Jean-François Rouleau, jamais le ministre responsable de l'Estrie n'osera aller si loin.
« Il peut être contre le projet de réforme, mais M. Hébert n'est pas du genre à vouloir s'ingérer dans la politique municipale selon moi. Je crois qu'il respecte trop l'autonomie des municipalités pour ça. »
Mouvement Sherbrooke Démocratie
De leur côté, les membres du Mouvement Sherbrooke Démocratie (MSD) se disent profondément déçus de constater « le manque d'ouverture » du maire Sévigny en ce qui concerne le fond de sa proposition de réforme de la gouvernance.
Voilà pourquoi le MSD entend bien profiter des consultations citoyennes qui auront lieu en février pour proposer des bonifications au projet du maire et de son parti.
Le Mouvement entend travailler d'arrache-pied afin que le projet puisse rallier un maximum de voix au conseil et ainsi obtenir l'assentiment de la population sherbrookoise.
« Les mécanismes de consultation mis en place sont plutôt ridicules. Le conseil a refusé de tenir des audiences publiques et au départ, une seule soirée de consultation était prévue », affirme Claude Dostie Jr, coporte-parole du Mouvement.
Le MSD travaillera dans les prochains jours à proposer des améliorations au projet du Renouveau sherbrookois.