Benoit Dionne

Réforme : Benoit Dionne propose un compromis

Le conseiller d'arrondissement Benoit Dionne propose de faire le pont entre la réforme de la gouvernance de Bernard Sévigny et celle évoquée par Jean-François Rouleau.
L'élu du district de Beauvoir suggère le statu quo en ce qui concerne les arrondissements de Lennoxville et Brompton, mais d'abolir les arrondissements de Fleurimont, de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville, du Mont-Bellevue et de Jacques-Cartier, qui seraient regroupés au sein de conseils de quartier.
Ces quatre arrondissements seraient refaçonnés afin de les diviser en 13 districts électoraux de grosseur équitable.
Le nombre de conseillers passerait ainsi de 19 à 15, comme l'avait proposé en 2012 le rapport Paquin.
Comme l'avait fait Jean-François Rouleau, M. Dionne a également proposé de supprimer les postes de maire suppléant, de président du conseil municipal, de vice-président du conseil exécutif, de président d'arrondissement et de réviser à la baisse les salaires octroyés aux présidents de comités.
Selon lui, sa proposition permettrait à la Ville d'épargner 1,5 M$.