Redoux et pluie: la Ville sort l'artillerie lourde

La Ville de Sherbrooke sort l'artillerie lourde en vue du redoux et des précipitations que les météorologistes prévoient pour la région.
On a entrepris des travaux de dégagement de puisards, de pavage et de réfection de nids-de-poule ainsi que de déglaçage des trottoirs sur l'ensemble de son territoire.
Depuis vendredi matin, cinq rétrocaveuses sont au travail afin de retirer la glace qui cause des embâcles ou qui bouche carrément les puisards, ce qui permettra l'évacuation de l'eau générée par la fonte de la neige, assure la Ville de Sherbrooke dans un communiqué.
De plus, des équipes du Service de l'entretien et de la voirie sont mobilisées, au cours des prochains jours pour la réfection et le pavage de nids-de-poule.
D'autres se consacreront au grattage et à l'épandage de sel sur les trottoirs afin d'enlever, lorsque possible, la glace qui les recouvre, ajoute-t-on. «Comme le sel est un agent déglaçant qui n'est efficace qu'à des températures variant entre 5 °C et -10 °C; les conditions annoncées permettront donc son utilisation optimale».
On peut signaler les nids-de-poule jugés dangereux et toutes autres sources de danger en contactant en tout temps le Centre de contrôle de la gestion du territoire au 819 821-5858.
«Au moins le double»
Environnement Canada revoit à la hausse la quantité de pluie pour samedi, anticipée en début de semaine à moins de 10 mm et qui s'annonce maintenant «au moins du double». «C'est une vingtaine de mm de pluie qui tomberont samedi, variant un peu d'un secteur à l'autre de l'Estrie», confirme le météorologue André Cantin.
Mais l'Estrie a «la chance par rapport à d'autres régions du Québec», dont les Laurentides, la Mauricie et les alentours de la Vieille capitale notamment, de s'en tirer à bon compte. Sur ces régions, comme au pied des Laurentides et au nord du fleuve Saint-Laurent, M. Cantin parle «d'une quarantaine de mm, possiblement même 50 mm et plus».
«En Estrie, en raison des vents du sud qui souffleront en altitude et qui amèneront une température à près de 10oC, ce sera moins propice aux fortes précipitations. Néanmoins, une vingtaine de mm ce n'est pas à négliger», a rajouté M. Cantin, surtout en plein coeur de l'hiver.
L'épisode de pluie se terminera en milieu de nuit de samedi à dimanche, alors que le mercure chutera sous le point de congélation et le matin ce sera autour de moins deux, avec une faible neige laissant une trace. Puis le météorologue prévoit un autre redoux lundi, avec de 2 à 4 mm de pluie.
«Ensuite, on doit revenir dans les températures normales pour la saison», a-t-il également convenu, sans se prononcer sur la suite des choses et d'autres sautes d'humeur toujours possibles de Dame nature.
 - Avec François Gougeon