Recrutement au ralenti chez les employeurs

Les employeurs dans la région des Cantons-de-l'Est contemplent un climat de recrutement relativement calme pour le deuxième trimestre de 2014, selon les derniers résultats de l'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi.
« Les données de l'enquête révèlent que dix pour cent des employeurs comptent recruter des travailleurs au cours du prochain trimestre (d'avril à la fin de juin), alors que sept pour cent prévoient réduire leurs effectifs », a en effet annoncé Martine Lachance, du bureau de Manpower à Brossard. « Les autres employeurs interrogés, soit 83 pour cent des répondants, n'indiquent aucun changement en matière de dotation pour le trimestre à venir. »
« Une fois les données corrigées des variations saisonnières, la prévision nette d'emploi pour les Cantons-de-l'Est s'établit en fait à deux pour cent, ce qui représente un progrès de quatre points par rapport au taux transmis pour le trimestre précédent, a précisé Mme Lachance. Il s'agit toutefois également d'un recul de quatre points de pourcentage par rapport au résultat de l'année dernière. Le rythme de recrutement s'annonce donc plutôt réservé pour les prochains mois. »
« On prévoit un climat de recrutement modeste pour le deuxième trimestre 2014 à l'échelle nationale, la croissance des nouvelles activités se situant au taux le plus bas des cinq derniers mois », a pour sa part déclaré Byrne Luft, vice-président des opérations de Manpower Canada. « On constate certains domaines plus prospères au sein de cette faible croissance, le secteur de la construction et celui du transport et des services publics indiquant notamment les gains d'emplois les plus importants. La croissance s'annonce toutefois plus lente en Ontario et au Québec où l'on remarque pour le prochain trimestre très peu de progrès sur le plan du travail à temps plein. »