La mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy Laroche, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire Pierre Moreau, le député de Mégantic Ghislain Bolduc et le ministre responsable de la région de l'Estrie Pierre Paradis ont annoncé une aide de 60 M$ au nom du gouvernement du Québec.

Québec ajoute 40 M$ pour la relance de Lac-Mégantic

Après de longs mois d'attente, le gouvernement du Québec a rendu disponible dimanche 60 M$ pour la relance économique de Lac-Mégantic. Cette somme dépasse de 40 M$ l'aide annoncée en février par l'ex-gouvernement péquiste. L'aide financière servira à indemniser les victimes, à permettre la reconstruction du centre-ville et à la revitalisation du secteur Fatima.
Le ministre des Affaires municipales Pierre Moreau, le ministre responsable de la région de l'Estrie Pierre Paradis et le député de Mégantic Ghislain Bolduc accompagnaient la mairesse Colette Roy Laroche pour en faire l'annonce.
«Près d'un an après le drame qui a bouleversé le Québec tout entier, nous sommes conscients de l'urgence d'agir. L'annonce d'aujourd'hui traduit bien la volonté du gouvernement d'être à l'écoute des préoccupations et des inquiétudes vécues par la population de Lac-Mégantic et de répondre à ses attentes», croit le député Bolduc, qui assure que son gouvernement met tout en oeuvre pour que la vie des Méganticois puisse reprendre son cours normal.
La somme de 60 M$ décrétée par le Conseil des ministres comprend une part de 37 M$ pour le traitement des dossiers des propriétaires et des commerçants de la zone rouge. Cette somme, près de deux fois supérieure à celle qu'avait promise l'ex-ministre des Affaires municipales Sylvain Gaudreault en février dernier, permettra d'offrir aux propriétaires du centre-ville la juste valeur marchande de leurs bâtiments et de leurs terrains. Les sinistrés dont la propriété n'a pas été détruite par l'incendie du 6 juillet 2013 pourront donc enfin être indemnisés.
«Tous vont disposer d'avantages intéressants pour pouvoir se relocaliser ici à Lac-Mégantic, promet le ministre Moreau. Nous avons entendu et compris l'appel des propriétaires de la zone sinistrée, qui avaient l'impression de ne pas être traités équitablement.»
Des représentants du gouvernement du Québec et de la Ville de Lac-Mégantic rencontreront individuellement les propriétaires dès la semaine prochaine afin de s'enquérir de leurs intentions. La mairesse Colette Roy Laroche s'engage à ce que le processus d'indemnisation soit entrepris promptement.
«Les membres du conseil municipal et les employés de la Ville de Lac-Mégantic allons travailler encore plus fort dans les prochaines semaines pour que les gens touchés par la tragédie puissent retrouver une vie normale.»
De son côté, Pierre Moreau indique qu'il y aura des incitatifs pour encourager à rebâtir à Lac-Mégantic, mais le portrait du futur centre-ville reste tributaire du plan directeur d'urbanisme qui sera adopté suite aux ateliers communautaires «Réinventer la ville».
«Comme la Ville consulte actuellement ses citoyens afin de définir sa vision du centre-ville, nous tiendrons compte des résultats de cette consultation pour la suite des choses» s'est-il contenté de dire.
Le secteur Fatima n'est pas en reste, puisque l'aide financière comprend une réserve de 6 M$ pour l'acquisition et la décontamination historique de terrain, c'est-à-dire celle qui n'est pas liée à la tragédie, ainsi que pour la relocalisation permanente des commerces. Ce quartier résidentiel du sud de la ville deviendra le prolongement du secteur commercial.
«Les sommes sont disponibles dès maintenant pour la municipalité. Par contre, si la demande d'indemnité d'un propriétaire excède 750 000 $, il y aura une vérification additionnelle effectuée par le Conseil du trésor», explique le ministre Moreau, assurant du même souffle que le Conseil traiterait ces dossiers de façon prioritaire afin que la réponse ne fasse pas attendre pendant des mois.