Que devient Jean Charest ?

Jean Charest a encaissé le choc de sa défaite électorale dans Sherbrooke le 4 septembre, il a annoncé son retrait de la vie politique le lendemain et on ne l'a pas revu après qu'il eut cédé les rênes de l'État à Pauline Marois.
Immanquablement, l'ex-premier ministre envoyait sa carte de Noël familiale. Cette année, cette longue tradition est brisée.  Que sont vos voeux pour 2013, M. Charest ?
À lire dans La Tribune de samedi