Quatre ans de prison pour Marc-André Cyr

Le juge de la Cour du Québec Pierre Bachand a condamné Marc-André Cyr à quatre années de prison pour avoir causé la mort de son ami d'enfance Dave Bourbeau, le 17 juillet 2011, en conduisant son véhicule de façon dangereuse alors qu'il avait les capacités affaiblies par l'alcool.
Après une demi-journée de délibération, le magistrat a coupé la poire en deux entre les demandes de la Couronne (cinq ans) et de la défense (trois ans). Au moment de rendre son verdict, il a fait état des facteurs aggravants et atténuants qui l'ont mené à décerner un tel quantum.
Puisque le risque de récidive de Marc-André Cyr était considéré comme particulièrement faible du fait que l'individu n'est pas criminalisé, le juge a poursuivi des objectifs de dénonciation et de dissuasion.
Il est d'avis que l'imposition d'une peine d'emprisonnement pourrait dissuader les conducteurs de prendre le volant alors qu'ils ne sont pas en mesure de le faire.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.