Problématique malodorante au Boisé Marconi

Au cours des dernières semaines, plusieurs propriétaires de chiens ont omis de ramasser les excréments de leurs animaux lors de promenades dans les nouveaux sentiers du Boisé Marconi. Cette situation a entraîné maints désagréments auprès des utilisateurs des lieux, tant et si bien que la Ville de Drummondville a senti le besoin d'intervenir.
La porte-parole de la municipalité Cynthia Côté a indiqué qu'il y a une réglementation en vigueur en matière de civisme et que tant les policiers de la Sûreté du Québec que les agents de la Société protectrice des animaux de Drummond sont mandatés pour la mettre en application. Les contrevenants s'exposent à une amende de 100 $ pour une première infraction. L'objectif n'est toutefois pas la coercition, on espère que le message de sensibilisation sera entendu.
« La Ville de Drummondville souhaite rappeler à la population l'importance de respecter la réglementation existante lors de la promenade des animaux de compagnie. Le gardien de l'animal doit les enlever immédiatement et en disposer d'une manière hygiénique, soit en les déposant dans un sac hydrofuge avant de les jeter dans les poubelles », a-t-elle expliqué.
Le règlement stipule, en effet, qu'il est interdit de laisser les matières fécales d'un animal dans un lieu public ou sur un terrain privé. Lorsque les matières fécales d'un animal se trouvent sur le terrain privé de son gardien, ce dernier doit en disposer dans un délai raisonnable.