Potton: les opposants ne baissent pas les bras

Les changements apportés par les élus de Potton au règlement municipal permettant la tenue « d'événements de sports motorisés » dans une ancienne gravière située près d'une réserve naturelle ne semblent pas plaire pas aux opposants au projet.
Le regroupement Les amis des Montagnes-Vertes est déterminé à défendre ce coin de nature et se mobilise en vue de la séance du conseil de lundi soir.
Les environnementalistes demanderont aux conseillers de revenir sur leur décision d'accorder la tenue de courses de motoneiges et autres véhicules motorisés dans la zone occupant «plusieurs kilomètres carrés au coeur du plus grand territoire protégé privé du Québec».
Des espèces animales et végétales, dont plusieurs sont menacées ou vulnérables se trouvent dans cette réserve naturelle.
La semaine dernière, le conseil a décédé de réduire le nombre d'événements pouvant être tenus dans cette gravière de 12 à deux.
Le maire de Potton, Louis Veillon, qui faisait remarquer que le site choisi pour les compétitions ne se trouve pas dans la zone protégée, espérait que la modification fera baisser les inquiétudes soulevées par des environnementalistes de ce secteur.
Au lieu de permettre la tenue de quatre événements de trois jours par année, le règlement prévoit que deux compétitions d'un seul jour pourront être présentées chaque année.