Plus de 80 employeurs attendus au Salon Priorité-emploi

La Semaine de l'emploi est de retour du 24 au 29 mars avec au programme une vingtaine d'activités. Cette 15e édition sera clôturée, encore cette année, par le Salon Priorité-Emploi les vendredi 28 et samedi 29 mars au Centre de foires de Sherbrooke.
Plus de 80 exposants sont attendus au Salon Priorité-emploi et 80 pour cent d'entre eux ont des emplois à offrir, a annoncé, mardi, Dany Grondin, coordonnatrice de Priorité-Emploi Estrie lors d'une conférence de presse.
« Le secteur privé constitue 70 pour cent des exposants et nous retrouverons parmi ceux-ci de nombreuses entreprises qui prendront part pour la première fois au Salon. Nous pensons notamment à Chocolat Lamontagne, Agence Continuum, Le Groupe Beaucage, Structures d'à Côté et TD Canada Trust », a informé Marie-France Bélanger, présidente du Conseil régional des partenaires du marché du travail.
En plus des kiosques, un bon nombre d'ateliers dynamiques portant sur la réalité du marché du travail seront offerts aux chercheurs d'emploi.
« Un grand défi se dresse devant nous au cours des prochaines années. En effet, entre 2012 et 2016, c'est plus de 28 700 postes qui seront à pourvoir en Estrie dont environ 23 800 dans la foulée des départs à la retraite prévus. De plus, l'Estrie est aussi une des premières régions à subir les effets de la diminution de sa population des 15 à 64 ans. Entre 2011 et 2031, l'Estrie comptera 17 736 de moins dans ce groupe d'âges, soit près de 1000 personnes de moins par an. Ainsi le bassin de travailleurs diminuera et est présentement à son plus bas », précise la présidente du Conseil régional des partenaires du marché du travail, organisme qui vise la meilleure adéquation entre la main-d'oeuvre et les besoins du marché du travail.
Parmi les secteurs en croissance au cours des prochaines années se trouvent les services professionnels scientifiques et techniques, la fabrication de matériel de transport, les soins de santé et d'assistance sociale ainsi que l'hébergement et la restauration.
Le Service d'aide aux Néo-Canadiens est partenaire officiel, pour la première année, de l'événement. « C'est important, car on accompagne des personnes immigrantes de façon spécifique dans leur cheminement vers l'emploi. Chaque année ce sont 400 personnes qui viennent nous demander conseil pour mieux connaître le marché du travail, faire leur CV, préparer leur entrevue d'embauche », explique la directrice générale Mercedes Orellana.
Le Centre d'intégration au marché de l'emploi (CIME) participe également au Salon. « On accompagne les femmes dans leurs démarches d'emploi en ouvrant leur horizon parce que présentement, les femmes ne sont pas représentées dans tous les secteurs d'activités. On leur propose des métiers auxquels elles n'ont peut-être pas pensé. On leur parle des métiers d'avenir qui sont à 37 pour cent des métiers non traditionnels pour les femmes et qui, pourtant, offrent d'excellentes conditions de travail », relate Marie-Anik Tremblay du CIME.
Un cahier spécial sera publié dans La Tribune du 21 mars avec la liste complète des postes offerts par les employeurs qui participent au Salon.
« Malgré les perceptions, il est intéressant de souligner que le nombre d'emplois en Estrie en 2013 est parmi les niveaux les plus élevés des dernières années avec 154 000 emplois occupés », a mentionné M. Bélanger, ajoutant que le taux de chômage est passé de 8,6 pour cent en septembre 2012 en Estrie à 6,1 pour cent en 2013.
Également cette année, le déjeuner-conférence, prévu le 26 mars, présentera Stéphan Maighan, qui abordera la thématique : Inspirez votre équipe.