Plein air : pagayer au clair de lune

Vous l'ignorez peut-être, mais une ancienne autoroute amérindienne traverse l'Estrie. Il est même possible d'y trouver encore aujourd'hui des vestiges de leur passage sur les rives. Ce chemin d'autrefois, c'est la rivière Missisquoi.
En kayak ou en canot, on peut pagayer à sa surface sur plusieurs kilomètres. Bien sûr, il est possible de le faire sous les rayons du soleil. Mais pourquoi ne pas faire la même balade au clair de lune?
Voilà ce qu'offre la Station O'kataventures, située à Mansonville.
«On attend la brunante pour mettre les kayaks à l'eau et ensuite on profite de la lune pour nous éclairer. Même pas besoin de nos lampes de poche tellement la nuit peut être claire parfois», lance d'entrée de jeu Marc-Antoine Boudreau, guide de kayak pour l'entreprise.
Enfant comme adulte, tout le monde peut prendre part à cette escapade nocturne. La Station offre même des vestes de sauvetage pour chien.
«Comme c'est une ancienne autoroute amérindienne, l'eau est très calme. Il n'y a aucun rapide à traverser», assure Marc-Antoine.
Et effectivement, la rivière est parfaitement lisse, l'eau n'ondulant que lors du passage des embarcations. Après quelques coups de pagaie pour dépasser une des nombreuses courbes de ce sinueux parcours, la lune se dévoile devant nous, entre deux cimes d'arbres, bien assez vive pour éclairer notre chemin.
Il ne reste plus qu'à descendre la rivière tranquillement, enveloppé dans un apaisant silence parfois rompu par un ouaouaron ou autre représentant de la faune estrienne. Lors de mon passage, j'ai eu la chance d'apercevoir un castor nager tout juste devant mon kayak.
Quelques kilomètres après le départ, le guide nous invite à faire un arrêt sur la berge afin de se délier les jambes. Question d'aiguiser votre curiosité, c'est également à cet endroit qu'il vous remet une surprise. Promesse faite, je ne peux malheureusement en dire plus, mais sachez que votre randonnée n'en sera que plus agréable!
Si les escapades nocturnes ne vous disent rien, il est toujours possible d'effectuer des balades nautiques à des heures régulières. La Station organise trois expéditions: la première de sept kilomètres, la seconde de 10 km et une dernière balade plus longue combinant les deux premières.
«Lorsque l'on décide de faire la plus longue, on peut compter environ cinq heures de kayak et au moins une heure de pause pour diner. Ça fait vraiment une belle journée sur l'eau», assure Marc-Antoine.
Le repos du matelot
Après l'effort vient le repos. La Station O'kataventures étant aménagée sur un camping, le Carrefour des Campeurs, il n'y a aucune raison pour ne pas séjourner sur place après avoir pagayé pendant quelques heures. En plus, vous conviendrez qu'une balade sous les étoiles constitue certainement la prémisse parfaite d'un agréable sommeil!
Outre les emplacements pour tentes et roulottes, le camping met à la disposition des visiteurs quelques chalets à louer. On retrouve aussi une yourte pouvant accueillir plusieurs personnes. S'il n'est pas suggéré de se baigner dans la rivière (on y retrouve des sangsues...), on peut toutefois plonger dans un tout petit lac bien entretenu situé dans le camping.
Pour plus d'information, visitez le www.okataventures. com.