Jean-François Plante n'a pas ralenti depuis son transfert chez les Tigres de Victoriaville, au contraire!

Plante en feu à Victoriaville

Jean-François Plante fonctionnait déjà à plein régime lorsqu'il portait les couleurs du Phoenix de Sherbrooke, mais depuis son transfert chez les Tigres de Victoriaville début janvier, l'attaquant de 20 ans est littéralement en feu!
En 11 rencontres avec sa nouvelle formation, l'ancien numéro 92 a amassé pas moins de 19 points, dont 10 buts. Le duo qu'il forme avec un autre joueur obtenu par les Félins avant la date limite des transactions, Yan Pavel Laplante, constitue actuellement l'un des plus prolifiques du circuit Courteau.«Ça va vraiment bien pour moi! Les gars m'ont rapidement intégré à l'équipe et j'ai développé une belle chimie avec Yan Pavel, souligne celui qui compte maintenant 42 buts depuis le début de la campagne. Je savais que les Tigres attendaient une bonne production offensive de ma part étant donné la saison que je connaissais à Shebrooke, mais je ne me suis pas mis de pression. Tout continue de bien aller.»
La production de Plante semble avoir transformé la troupe de l'entraîneur Yannick Jean. Une séquence de 10 victoires en 11 rencontres lui permet désormais de gravir les échelons au classement général.
«Nous créions beaucoup de chances de marquer depuis le début de la saison, mais nous avions de la difficulté à finir. Jean-François est un joueur qui est arrivé à maturité et qui est capable de marquer. C'est exactement le type de joueur qui nous manquait, souligne Jean. Nous ne lui avons pas demandé de changer son style et c'est sans doute pourquoi il a réussi à poursuivre sur sa lancée.»
Attirer les regards
Avant la saison 2013-2014, l'attaquant de 6 pieds n'avait jamais marqué plus de 17 buts en une saison dans la LHJMQ, soit en 2011-2012 alors qu'il portait les couleurs de l'Océanic de Rimouski. Son total de buts en carrière était en fait de 37.
C'est donc sans surprise qu'il n'avait pas suscité l'attention des recruteurs lors de son année d'admissibilité au repêchage de la Ligue nationale de hockey. Son éclosion cette saison en tant que joueur de 20 ans pourrait toutefois faire tourner le vent.
«La game de Jean-François est beaucoup plus mature et il possède une excellente éthique de travail, souligne son nouvel entraîneur. S'il continue dans cette voie, il va assurément obtenir une chance chez les professionnels l'an prochain. On ne sait jamais jusqu'où ça peut le mener.»
De son côté, le principal intéressé préfère se concentrer sur la saison actuelle avant de penser à son avenir.
«Nous ne faisons peut-être pas partie des équipes favorites pour remporter la coupe du président, mais nous croyons que nous avons les éléments pour nous rendre loin», affirme le joueur qui attribue ses succès de la présente campagne à sa confiance.
«Judes (Vallée) m'a fait confiance en m'employant dans un rôle offensif et c'est ce qui m'a permis d'avoir du succès. Rapidement, j'ai moi-même bâti ma confiance et tout fonctionne bien depuis.»
Ses coéquipiers et son entraîneur chez les Tigres espèrent que cette confiance sera encore au rendez-vous pour plusieurs semaines...