Plage Southière: des propriétaires ont gain de cause

Un groupe de propriétaires de Magog a remporté une victoire contre l'Association des propriétaires de Southière-sur-le-lac. En vertu d'un jugement en cour supérieure, les demandeurs ont obtenu le droit d'accéder à la plage Southière, en bordure du lac Memphrémagog.
Appartenant au groupe de propriétaires insatisfaits, Michel Grandmaison croyait qu'il aurait un accès à la plage Southière quand il est devenu propriétaire d'une résidence à proximité de ce lieu de baignade en 1999.
« Lorsque j'ai acheté, c'était notamment pour avoir accès à cette plage, raconte-t-il. L'ancien propriétaire de notre maison était membre de l'Association des propriétaires de Southière-sur-le-lac. Son droit d'accès devait nous être cédé. »
Cependant, Michel Grandmaison et sa famille frappent un mur. « Peu après l'achat de notre maison, on me dit que mon nom a été radié. On m'informe que l'ancien propriétaire de notre demeure n'a pas payé sa cotisation à l'association durant deux ans et que ça a des conséquences directes pour nous», explique-t-il.
Texte complet dans La Tribune de mardi.
Abonnement à la version électronique: