Patrick Laroche envoyé en évaluation psychiatrique

Considérant certains propos tenus par Patrick Laroche lors d'arrestations, d'interrogatoires ou de passages devant le tribunal, la juge de la Cour du Québec Dominique Slater a envoyé l'accusé en évaluation psychiatrique, afin que l'on statue sur sa responsabilité criminelle.
La magistrate a ainsi acquiescé à une requête de la procureure de la Couronne, Me Ann Marie Prince qui faisait allusion à des propos parfois confus faisant référence à des divinités. Lors d'un passage précédent devant la cour, Laroche avait admis avoir été évincé d'une maison de thérapie parce qu'il parlait trop de Dieu.
Il a ajouté que la Bible avait toujours raison, que c'était son livre et que c'était le mode de vie qui lui avait été enseigné.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.
Abonnement à la version électronique: