Pas de chance pour Le Baril

La deuxième évaluation n'aura pas réussi à renverser le destin de l'immeuble qui abritait le bar Le Baril à Coaticook, alors que celui-ci a été détruit lundi matin.
Après avoir ordonné la démolition de deux immeubles de la rue Child, la Ville avait accordé un sursis aux propriétaires de la deuxième bâtisse afin qu'ils puissent réaliser une contre-expertise pour déterminer l'état du bâtiment ainsi que les coûts reliés à une hypothétique réfection de celui-ci.
Un inspecteur a donc été dépêché sur les lieux tôt lundi matin. Devant ses conclusions, la famille Patry, qui possède le bâtiment, a décidé de procéder à la démolition. Celle-ci était déjà terminée à 11h.
Pour la famille, il est clair que cette démolition ne marque pas la fin du bar Le Baril. Les propriétaires ont l'intention de rouvrir l'établissement, même s'ils ne savent pas encore exactement où.
Le segment de la rue Child entre la rue Main et l'allée des Marchands restera fermé encore quelques jours, le temps du transport des débris et de la restauration des sites.
- Avec Maryse Carbonneau