Offensive contre les commerces itinérants

Le Chambre de commerce de Sherbrooke a lancé une offensive contre les commerçants itinérants qui s'installent à Sherbrooke pour une période temporaire.
<p><span>Louisda Brochu, président de Commerce Sherbrooke, Annie Lessard, présidente de la Chambre de commerce de Sherbrooke, Nicole Racine, copropriétaire de Dollar King et Dollar Dunant, et Carlo Bélisle, président des Magasins CPC, ont dénoncé les ventes itinérantes sur le territoire sherbrookois<strong>.</strong></span></p>
Malgré la réglementation forçant les locataires commerciaux à signer un bail d'une durée de six mois, la situation perdure, dénonce Annie Lessard, présidente de la Chambre de commerce de Sherbrooke.
La copropriétaire de Dollar King et de Dollar Dunant, Nicole Racine, cite en exemple les détaillants qui s'installent pour l'Halloween ou Noël et qui mettent les voiles par la suite. «C'est intolérable. La Ville devrait obliger les locateurs à ne pas accorder de genre de bail», indique-t-elle.
La Chambre de commerce de Sherbrooke demande donc à la Ville de revoir le règlement actuel et de voir quel rôle les locateurs immobiliers pourraient jouer dans l'application de cette règlementation.
 
Texte complet dans La Tribune de mardi.
Abonnement à la version électronique: