Nouvelles écoles: la Ville s'entend avec la CSRS

Une entente est survenue entre la Ville de Sherbrooke et la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) quant aux terrains à échanger en lien avec le projet des deux nouvelles écoles primaires. La Ville devant céder les terrains pour la construction des deux établissements, elle recevra des terrains de la CSRS en contrepartie.
La Ville met donc la main sur une parcelle de près de 10 000 mètres carrés située entre les rues McCrea et d'Orford. Une petite portion y est déjà utilisée pour des aires de jeux pour enfants. Dans le sommaire décisionnel déposé au conseil municipal la semaine dernière, il est mentionné que le zonage unifamilial de deux à quatre unités permettrait la revente par appel d'offres public. Sa valeur est évaluée à 750 000 $.
Un terrain de 350 000 mètres carrés près de l'école du Touret passe aussi aux mains de la Ville. La propriété boisée comprend deux cours d'eau et des milieux humides. Le boisé, qualifié d'intérêt à valeur écologique, devrait être préservé comme parc de conservation et serait joint au parc Galt pour les résidants du secteur des rues de l'Indiana, de l'Illinois, de Toulon et Robert. Ce terrain a une valeur de 415 000 $.
S'ajoute une parcelle de 260 mètres carrés d'une valeur de 13 000 $ près de l'école Desranleau, qui permettra un remembrement de terrains pour augmenter la façade sur rue dans le cadre du réaménagement des terrains à l'intersection des rues King Est et Galt Est.
La valeur des terrains reçus s'élève à 1 178 000 $ alors que les acquisitions de la Ville pour la construction des deux écoles primaires ont coûté 1 635 000 $. La Ville devra donc recevoir l'équivalent de la différence soit en terrains ou en biens et services dans les 24 prochains mois.
Rappelons qu'une école pouvant accueillir 550 élèves doit être érigée à Saint-Élie en face du boulevard Circé, sur le chemin de Saint-Élie pour la rentrée de 2015. À Rock Forest, une école pour 400 élèves verra le jour le long du boulevard Bertrand-Fabi.