Nombreuses évasions vers le Sud

À l'image d'un hiver qui n'en finit plus, les agences de voyages de Sherbrooke connaissent une rare fébrilité de visiteurs qui continuent de fuir en masse vers la chaleur du sud.
<p>Mercedes Beccera</p>
« Normalement mars est assez tranquille, car c'est le printemps et la transition entre les voyageurs qui sont allés dans le sud et ceux qui se préparent pour l'Europe. Mais cette année, j'ai rarement vu ça comment c'est encore très actif pour les destinations de chaleur... Les gens de dernière minute, qui veulent partir à moins d'une semaine d'avis sont plus nombreux que jamais », résume Mercedes Beccera, de l'agence du même nom.
Elle a même remarqué que des adeptes du ski ont décidé de mettre de côté leurs planches, car c'est trop froid, pour aller se faire dorer une semaine ou deux sur les places de Cuba, de la République dominicaine ou du Mexique, qui constituent les trois destinations privilégiées de la majorité des voyageurs.
Marthe Lecours, de la Boutique du Voyage, ne peut dire si l'attirance pour le sud est de 10, 15 ou 20 pour cent plus élevée qu'en saison normale, mais c'est très actif. « On ne chôme pas, c'est sûr, fait-elle observer. Il n'y a pas que l'hiver très dur et très long qu'on connaît qui amène plus d'activité, mais le fait que Pâques soit particulièrement tard: bien des gens en profitent pour s'accumuler des congés et partir. On va connaître cette année une longue saison et particulièrement bien remplie. »
C'est partout le même son de cloche. Mais le problème c'est que pour les départs vers le sud qu'on qualifie de dernière minute, les places se font de plus en plus rares, tout comme les fameux rabais habituels à cette occasion. « La situation n'est pas exceptionnelle à Sherbrooke. C'est partout pareil à cause de l'hiver. Plus de gens veulent aller dans le sud, alors la demande reste très forte et comme les fournisseurs sont indépendants et savent très bien qu'ils vont remplir les avions, alors ça crée de la rareté et les prix augmentent », signale Patricia Beaulieu, de Voyages Orford.