Nicolas Le Mat

Nicolas Le Mat quitte son poste à  l'abbaye

Pris à partie publiquement par d'anciens employés de l'abbaye Saint-Benoît-du-Lac l'été dernier, l'un des principaux gestionnaires de cette organisation, Nicolas Le Mat, a décidé de quitter ses fonctions.
Par voie de communiqué lundi, le père supérieur André Laberge a indiqué que M. Le Mat a terminé le « mandat de restructuration » qui lui avait été confié trois ans plus tôt. « Il voulait relever de nouveaux défis professionnels. Nous avons accueilli et encouragé volontiers ce désir. »
Selon Dom Laberge, celui qui occupait le poste de directeur général de la municipalité de Saint-Benoît-du-Lac a apporté une contribution positive au cours des trois années durant lesquelles il a travaillé à l'abbaye.
« Il a contribué à la réorganisation de nos opérations commerciales, à la modernisation de nos structures de production de fromage et a rendu possibles de nouveaux produits qui ont remporté des prix. Nous nous souviendrons tout particulièrement de son efficacité dans la conduite du dossier de l'usine d'épuration des eaux usées », note-on dans le communiqué émis par l'abbaye.
Nicolas Le Mat a pour sa part mentionné avoir apprécié son expérience à Saint-Benoît-du-Lac. « J'ai été heureux de relever les défis nombreux qui se posaient quant à l'avenir de l'abbaye », a-t-il déclaré.
«J'ai été heureux de relever les défis nombreux qui se posaient.»
Un remplaçant sera nommé à court terme. « Cette personne sera appuyée par notre comité d'administration et assumera sa fonction dans la continuité des efforts de modernisation de nos produits. »
Rappelons qu'une série de congédiements sont survenus dans la foulée de l'entrée en fonction de M. Le Mat à l'abbaye Saint-Benoît-du-Lac, où vivent une quarantaine de moines. La cause de l'un des employés, Bruno Laferrière, a été soumise à la Commission des normes du travail.
Porte-parole des moines de Saint-Benoît, Daniel Nadeau assure qu'il ne faut faire aucun lien entre les sorties publiques de certains anciens employés et la décision de Nicolas Le Mat.