Musée de l'auto: trouver un promoteur avant tout

Autant le député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard, que celui de Mégantic-L'Érable, Christian Paradis, affirment qu'il faudra d'abord trouver un promoteur et présenter un projet élaboré avant de présenter une demande d'aide gouvernementale à leur pallier de gouvernement respectif dans le dossier de la construction éventuelle d'un musée de l'automobile pouvant accueillir la collection de la famille Demers de Thetford Mines.
« Commençons par le début. Je l'ai toujours dit. Lorsqu'un projet de développement économique crédible existera, il devra être présenté et il sera étudié au mérite. Il faudra le présenter aux instances concernées pour évaluer s'il répond aux critères et aux programmes en place, s'il est admissible. », de commenter M. Paradis.
« Présentement, il n'y a ni promoteur ni projet. On ne peut donc parler d'admissibilité », de conclure le ministre Paradis.
Son de cloche identique du député Laurent Lessard qui reconnaît qu'il s'agit là d'une collection d'envergure mondiale qui nécessitera des infrastructures à la hauteur de la collection.
« Il n'y a présentement pas de promoteur. Le dossier est trop préliminaire, pas assez avancé pour parler d'aide gouvernementale. Il faudra de gros budgets de promotion », d'affirmer d'abord M. Lessard.