Moins de grippe... mais des urgences toujours achalandées

L'indice grippal continue d'être élevé au Québec. Après avoir atteint son sommet à la mi-janvier, l'influenza a finalement recommencé à baisser. En effet, après avoir atteint son pic avec plus de 2200 Québécois testés positifs à l'influenza au cours de la première semaine de 2015, le nombre a chuté à 800 au cours de la semaine dernière.
En Estrie, l'indice grippal suit la même courbe.
Rappelons que la saison 2014-2015 est considéré comme une « forte saison » pour la grippe. Son sommet a été atteint plus tôt qu'au cours des dernières années.
Par ailleurs, les urgences de la région demeurent très achalandées.
Mardi à 11 h, les deux urgences du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) comptaient une vingtaine de patients supplémentaires par rapport à leurs 72 civières disponibles. Quelque 27 patients étaient en attente d'hospitalisation depuis plus de 24 heures, et 8 se trouvaient à l'urgence depuis plus de 48 heures.
La salle d'urgence du CSSS de Memphrémagog, à Magog, continue d'être très occupée avec 11 patients alités pour 7 civières. La situation s'est quand même améliorée, car dans les premiers jours de janvier, la salle d'urgence a déjà compté jusqu'à 20 patients alités à l'urgence.
Pour leur part, les salles d'urgence des CSSS de la MRC-de-Coaticook, du Granit et des Sources sont plus calmes.