Moins de cas de conduite en état d'ébriété

La répression en matière d'alcool au volant semble avoir eu un impact sur la diminution des arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies à Magog en 2013.
Selon le rapport des activités de la Régie de police Memphrémagog, 141 conducteurs ont été interceptés en 2013 sur le territoire, soit le plus bas total depuis 2010.
« Le nombre de cas de conduite avec les facultés affaiblies a diminué de façon marquée. À la fin de 2012, nous avions fait le constat que le groupe d'âge des 16 à 25 ans était très représenté lors des arrestations. Nous avons alors demandé à nos patrouilleurs d'être visibles et d'intercepter plus de véhicules à la sortie des bars. Avec la diminution au cours de la dernière année, notre stratégie semble avoir fonctionné », explique le directeur de la Régie de police Memphrémagog, Guy Roy.
En 2010, ce sont 267 conducteurs qui avaient été arrêtés à Magog pour conduite avec les facultés affaiblies contre 190 en 2011 et 233 en 2012. Le nombre de conducteurs de moins de 25 ans interceptés pour ce délit de mélanger alcool et volant a diminué de 50 pour cent au cours de la dernière année.
« Nous sommes contents des résultats. Cependant, nous remarquons que la crainte des conducteurs de moins de 25 ans qui conduisent en état d'ébriété n'est pas d'être impliqués dans un accident, mais de perdre leur permis de conduire. En continuant à travailler sur cet aspect, nous espérons avoir un impact sur les mentalités des jeunes conducteurs », soutient le directeur de la Régie de police Memphrémagog.
Ce groupe des jeunes conducteurs de moins de 25 ans n'est plus le plus représenté dans les accidents de la route survenus sur le territoire de la Régie de police Memphrémagog. Le nombre d'accidents en 2013 sur ce territoire est en hausse de 17 pour cent. Il est survenu 737 accidents, soit le plus haut total depuis 2010, comparativement à 622 en 2012, 687 en 2011 et 682 en 2010.
« Il n'est survenu aucun accident mortel sur notre territoire au cours de la dernière année », constate Guy Roy.
Le corps de police magogois a investi des efforts sur les opérations de contrôle de vitesse particulièrement dans les zones où la limite de vitesse est fixée à 70 km/h.
Le nombre de vols dans les véhicules a explosé de 88 pour cent en 2013.
« Nous étions confrontés à ce problème plus particulièrement dans les huit premiers mois de l'année. Des individus impliqués dans trois réseaux criminels ont été arrêtés. Ces individus volaient des objets de valeur, mais aussi les cartes qui leur permettaient d'effectuer des vols d'identité », explique Guy Roy.
La Régie de police Memphrémagog a repris sa campagne de sensibilisation et de répression auprès des automobilistes à ce sujet.
« Nous avons remis des billets d'infraction à ce sujet ce qui a permis de faire diminuer le nombre de vols vers la fin de l'année », confirme le directeur de la Régie de police Memphrémagog.
Les crimes contre la personne ont diminué de 23 pour cent au cours de la dernière année passant sous la barre des 200.
« Ce sont principalement les crimes contre la personne chez nos adolescents qui nous ont permis de connaître cette baisse. La présence d'un policier intervenant en milieu scolaire a aussi un impact sur la diminution des dossiers liés aux stupéfiants », indique Guy Roy.
En 2014, la Régie de police Memphrémagog continuera ses efforts en matière de contrôle de vitesse et auprès des jeunes.
« Nous allons aussi miser sur la prévention auprès des aînés particulièrement en matière de fraudes informatiques », annonce le directeur de la Régie de police Memphrémagog.