Metro Plus Plouffe Bourque fait une place aux paniers bio

Le marché Metro Plus Plouffe Bourque de Rock Forest a commencé à accueillir la ferme La Clé des Champs, de St-Camille, pour la distribution de ses paniers de légumes frais certifiés biologiques. Alexandre Cardin-Mercier a distribué ses premiers de la saison à ses clients, qui recevront chaque semaine entre 6 et 12 variétés d'aliments fraîchement récoltés par semaine dans leur panier jusqu'en octobre prochain.
Les premiers paniers de La Clé des Champs proposaient aux consommateurs d'agréables saveurs, dont des concombres, des betteraves et des radis. Alexandre Cardin-Mercier constate que l'accessibilité aux produits biologiques est facilitée grâce à une telle initiative. « Je suis très fier de faire partie du réseau des fermiers de famille d'Équiterre et de contribuer à promouvoir l'agriculture biologique grâce à la livraison de paniers bio. Ce partenariat entre Équiterre et Metro améliore à la fois l'accessibilité à nos produits biologiques, en plus de mettre en valeur tous les avantages de l'achat local auprès des résidents de Rock Forest et des environs ».
Rappelons que ce projet permet aux citoyens d'appuyer une ferme locale en achetant à l'avance des paniers de légumes biologiques provenant de cette même ferme. Les paniers, dont le contenu varie selon le moment de la saison, seront notamment distribués dans les stationnements des 18 marchés Metro participants pour la saison estivale. L'an dernier, 14 marchés Metro avaient servi de points de livraison des paniers de légumes biologiques.
Le réseau des fermiers de famille d'Équiterre compte une centaine de fermes qui nourrissent 35 000 personnes annuellement. Il se distingue notamment par ses fermes à dimension humaine, menées pour la plupart par des jeunes de la relève qui contribuent au dynamisme des régions. Ce sont des producteurs passionnés, engagés à léguer un environnement sain aux générations futures, et qui cultivent des fruits et légumes biologiques sans pesticides de synthèse. Ce réseau, en croissance depuis 1995, génère à lui seul 4,2 millions $ de retombées par année pour le Québec.