La saison des sucres pourrait débuter pour de bon en Estrie au cours de la fin de semaine.

Météo: un changement de régime est annoncé

Cette fois, c'est la bonne! L'hiver laisse place au printemps qui nous amènera un peu de chaleur au cours des prochains jours. Il y aura bien des précipitations vendredi, mais par la suite le soleil s'installe et va s'acoquiner avec le mercure pour amorcer la fonte de nos immenses bancs de neige.
Nous assisterons à un véritable changement de régime, une semaine après l'arrivée officielle du printemps, assure André Cantin, météorologue chez Environnement Canada. «On s'en va vers autre chose, c'est certain», lance-t-il.
«On sentira plus de chaleur le jour. Ça va fondre. Et il y aura du gel la nuit. Ça va être bon pour les sucres. C'est un régime plus printanier avec des températures plus près des normales.»
Samedi sera la plus belle journée de la fin de semaine : maximum de neuf degrés au-dessus de zéro (et non sous zéro, faut-il le préciser?). Le temps de dimanche demeure incertain. Une autre dépression venant des États-Unis frôlera l'Estrie.
Des précipitations sont possibles, redoute M. Cantin. «Au mieux, je dirais des nuages avec des percées de soleil», avance-t-il.
Lundi, le soleil reviendra en force avec un maximum de 11 degrés.
Ce beau temps et la chaleur pourront faire changer le discours des Estriens qui maugréent contre le froid et la neige qui ne veut pas disparaître du paysage. Après l'impressionnante semaine de relâche du début mars, plusieurs espéraient du temps plus doux, mais qui n'est jamais venu.
Espérons que nous ne reviendrons pas en arrière...