Maxime Bouffard mène le Québec à la victoire

De son propre aveu, le quart-arrière Maxime Bouffard aurait pu faire mieux. Mais une fois complété le premier duel d'Équipe Québec à l'édition 2014 de la Coupe Canada, dimanche, il avait tout de même lancé deux passes de touché et inscrit un autre majeur au sol. Tout ça dans une victoire de 25-7 contre l'équipe de la Saskatchewan.
Le Québec a ainsi amorcé du bon pied la défense de son titre à la Coupe Canada de football MU18, disputée sur le terrain du stade Griffiths de l'Université de la Saskatchewan. Les Québécois règnent d'ailleurs en rois et maîtres sur cette compétition, ayant remporté les trois dernières éditions.
«Ça a bien été, malgré mon début de match. J'étais nerveux, j'ai débuté le match avec un peu de retard. Mais après le premier quart, je me suis ressaisi et tout à bien été. Il y avait une petite adaptation à faire, c'était la première fois que j'affrontais ce calibre. Je dois remercier ma ligne offensive, qui m'a donné le temps de bien faire mes lectures», a indiqué l'ancien quart-arrière des Harfangs de l'école secondaire du Triolet, qui évoluera avec les Cougars de Champlain, la saison prochaine.
Bouffard a été retiré après le troisième quart; au cumulatif, il a complété 11 de ses 20 passes pour 177 verges de gain, dont deux bonnes pour un touché, et une interception. Il a aussi porté la balle à sept reprises pour 47 verges et un majeur.
Le receveur Patrick-Anthony Gagnon, du Séminaire de Sherbrooke, a capté une passe pour trois verges.
«Ça se passe bien, jusqu'à présent. On exécute bien les plans de jeux et on assimile bien ce que les entraîneurs nous enseignent. Le défi il est là, assimilier un tout nouveau cahier de jeux et le rendre concret sur le terrain. Pour ce premier match, la ligne offensive et les receveurs de passes ont fait tout un travail», a dit Bouffard.
Ce dernier ne sait toutefois pas s'il sera le partant pour Équipe Québec, demain contre la formation de l'Ontario, puisque Zacharie Quiviger pourrait également voir de l'action.