Marielle Fecteau

Marielle Fecteau devient préfet de la MRC du Granit

Le conseil des maires de la MRC du Granit a désigné son nouveau préfet. La mairesse de Lac-Drolet Marielle Fecteau a été élue par acclamation pour succéder à Maurice Bernier, qui a dû quitter son siège le 7 juillet dernier pour des raisons de santé.
Au début de l'été dernier, Mme Fecteau avait déjà annoncé son intention de se porter candidate à la préfecture en vue de l'élection aux suffrages universels qui aurait dû se tenir en novembre 2013. Comme on le sait, la tragédie de Lac-Mégantic a changé la donne et le mandat du préfet a été prolongé de deux ans, tout comme celui du conseil municipal de la Ville de Lac-Mégantic d'ailleurs, jusqu'en novembre 2015.
Si tout se passe comme prévu, Mme Fecteau siègera donc comme préfet élu par ses pairs jusqu'en novembre 2015, avant de retourner devant les électeurs de la MRC en 2015.
La dame a remercié le conseil des maires pour la confiance qu'il lui accorde et s'est dit prête à s'engager sans compter pour servir les populations des 20 municipalités du Granit et travailler au développement des communautés.
« On est dans une année où on a des défis importants à relever, dit-elle, toujours dans ce contexte de la reconstruction de Lac-Mégantic. L'objectif est de travailler ensemble pour développer la région. Oui la situation de Lac-Mégantic accapare beaucoup d'énergie, mais les 19 autres municipalités ont aussi leurs projets. Dans un mouvement comme celui qu'on vit, les gens se questionnent et ont envie de contribuer à la relance. Il y a beaucoup de mouvance dans l'air. »
Mme Fecteau vient de prendre sa retraite comme enseignante en formation professionnelle à la vente à la Maison familiale rurale du Granit à Saint-Romain. Elle était mairesse de Lac-Drolet depuis 2005, mais a dû laisser ce poste en devenant préfet. Parmi ses nombreuses autres implications régionales, elle est aussi présidente du Centre local de développement du Granit depuis près de deux ans et siègera dorénavant comme les autres préfets à la Conférence régionale des élus de l'Estrie.
À la MRC du Granit, en plus du développement de la région, elle entend pousser le dossier de la formation comme une façon de pallier un problème important de remplacement de la main-d'oeuvre dans les organisations municipales. Elle se dit aussi préoccupée par les lacunes en matière de téléphonie cellulaire et d'Internet sur le territoire, qui sont des services « indispensables pour les gens qui veulent s'installer dans nos milieux ».
Elle-même sinistrée de la tragédie du 6 juillet 2013 et relocalisée dans des bureaux temporaires de la rue Agnès à Lac-Mégantic, la MRC doit enfin peaufiner son projet de relocalisation avec d'autres organisations de la région, dont le CLD. « On espère que ça se fera en 2015, mais on verra », lance Mme Fecteau, qui prendra quelques semaines pour apprivoiser les différents dossiers avant d'élaborer davantage sa vision pour la suite des choses.