Manif contre la hausse des tarifs d'électricité

«Malgré qu'il ait promis le contraire en campagne électorale en 2012, le gouvernement du Parti québécois a dégelé les tarifs du bloc patrimonial d'hydroélectricité. Il s'agit de la plus forte hausse de tarifs en vingt ans.»
C'est ainsi que la Coalition estrienne opposée à la tarification et à la privatisation des services publics a dénoncé la plus récente hausse des tarifs d'électricité, «d'autant plus qu'elle sert à garnir les coffres de l'État».
Des membres de la Coalition ont manifesté symbolique devant les locaux d'Hydro-Sherbrooke mardi matin. Le regroupement joint sa voix aux nombreux groupes sociaux du Québec qui dénonce cette taxe déguisée, indique un communiqué.
Hausser les tarifs d'hydro-électricité c'est taxer la population afin d'augmenter encore plus les profits de cette société d'État. Il faut se rappeler qu'il s'agit d'un service essentiel et que la hausse est en fait une taxe déguisée, puisqu'elle ne sert qu'à engendrer des surplus, fait-on valoir.
La mission première d'Hydro-Québec était de permettre à la population d'avoir accès à ce service essentiel à un coût bas. Aujourd'hui, c'est la population qui devra encore se serrer la ceinture pour permettre de plus gros profits chez Hydro-Québec, ajoute le groupe de manifestants.