Malgré un avis de faillite, les Ducs de Montrichard sont en croissance

Un avis de faillite paru ces derniers jours pouvait laisser croire que l'entreprise Les Ducs de Montrichard, qui est située à Orford, avait rendu l'âme. Ce n'est toutefois pas le cas puisque ce producteur de terrines et de rillettes continue plutôt à croître à un rythme soutenu.
L'avis en question a été publié par François Huot syndic. Elle invite les créanciers de 9248-8790 Québec inc., qui a déjà été exploitée sous le nom de Ducs de Montrichard, à participer à une assemblée relative à la faillite de cette compagnie à numéro.
Les propriétaires actuels des Ducs de Montrichard, Sandra Fontaine et Luc Blanchette, auraient préféré que le nom de leur entreprise ne soit pas mentionné dans l'avis. « C'est décevant de voir notre nom dans le journal dans un tel contexte », avoue la première des deux.
François Huot affirme cependant qu'il était forcé d'agir de la sorte, ceci afin de répondre aux exigences du Surintendant des faillites et de s'assurer que les créanciers concernés soient bien informés. Il comprend néanmoins la déception vécue par les propriétaires, à qui il a d'ailleurs fourni un mémo de nature à rassurer leurs fournisseurs.
Récemment, le fondateur des Ducs de Montrichard est décédé. Son décès a conduit à la mise en faillite de 9248-8790 Québec inc., qui avait continué d'exister malgré le transfert de ses actifs et de sa raison sociale à Sandra Fontaine et Luc Blanchette en 2010.
Actuellement, Les Ducs de Montrichard comptent une douzaine d'employés. Ses produits sont vendus dans plusieurs supermarchés et boucheries à travers le Québec.
« On est en grande croissance, souligne Mme Fontaine. On a des produits sans gluten, sans porc ni agent de conservation. Notre objectif, c'est d'offrir des produits haut de gamme à des coûts abordables. »