Le déversement de diésel chez Pavage Maska a eu lieu mercredi.

Magog: l'opération de nettoyage s'est bien déroulée

L'opération de nettoyage enclenchée après le déversement de diésel chez Pavage Maska mercredi s'est « très bien déroulée », de sorte qu'il ne restait plus qu'un faible volume de carburant à récupérer une trentaine d'heures après les faits.
Jeudi en début d'après-midi, un responsable des communications au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, Daniel Messier, a confié que l'opération de nettoyage était déjà pratiquement terminée.
« Le diésel se ramasse très bien. Et les estacades que la Ville de Magog a rapidement installées ont aidé. Quand on perd une heure ou deux dans un dossier semblable, ça a des impacts. Le temps est précieux dans des cas de ce genre.», a souligné M. Messier.
En matinée hier, on a pompé du diésel dans le secteur où le ruisseau Rouge rencontre la rivière Magog ainsi qu'à proximité de l'usine d'Eka chimie, située en bordure du plus important des deux cours d'eau.
Pendant la journée, les travailleurs chargés de la récupération des hydrocarbures ont aussi travaillé au point de jonction entre le réseau d'égout pluvial de la Ville de Magog et le ruisseau Rouge.
« Il reste une petite nappe de diésel dans ce secteur, a indiqué Daniel Messier hier. Au besoin, si du carburant continue de provenir de l'égout pluvial, on procédera à un rinçage des conduites. Mais on ne le fera qu'à la condition que ce soit vraiment nécessaire. »
Le déversement s'est produit après que des voleurs de carburant eurent soudainement pris la fuite à pied alors qu'ils étaient à remplir une citerne.
Conseillère en communication à la Ville de Magog, Claudia Fortin mentionne pour sa part que des « suivis seront faits, dans les prochains jours, afin de s'assurer que tout est sous contrôle ». Quelques mesures préventives, tel le maintien en place des estacades, seront par ailleurs maintenues.
Rappelons que le déversement s'est produit après que des voleurs de carburant eurent soudainement pris la fuite à pied alors qu'ils étaient à remplir une citerne sur les terrains de Pavage Maska à Magog.
Au total, 1261 litres de diésel se sont écoulés dans la nature.
Selon les dernières informations disponibles, les malfaiteurs demeuraient en fuite. La citerne qu'ils ont utilisée lors de leur tentative de vol avait été rapportée volée dans le secteur de St-Hyacinthe.