Magog: les travaux publics déménagent

L'ensemble des employés relevant du service des travaux publics de la Ville de Magog est appelé à déménager dans un immeuble du parc industriel appartenant à la municipalité.
Le déménagement est déjà commencé. Plusieurs employés rattachés au service des travaux publics de la municipalité, notamment l'équipe d'Hydro-Magog, ont en effet été transférés au 2023 de la rue René-Patenaude à Magog ces dernières semaines. Des équipements ont également été déplacés.
Officiellement, le déménagement doit « se faire dans les meilleurs délais », note le directeur de la division, Michel Turcotte. « Je n'ai pas de date précise à dévoiler. Mais notre objectif est d'être opérationnel à cet endroit en 2015 », spécifie-t-il.
Présentement, deux entreprises louent des espaces à l'intérieur du 2023 de la rue René-Patenaude. La première des deux, Kancorp, devrait avoir quitté les lieux avant la fin de l'année alors que la seconde, Systemex Énergies, restera plus longtemps, mais réduira la taille de ses locaux à court terme.
Il y a quelques années, la Ville avait acheté ce bâtiment pour la somme de 1,7 million $. Elle souhaitait à l'origine favoriser la relance du secteur industriel en louant des espaces à des compagnies à l'avenir prometteur.
Les revenus de location empochés par la municipalité grâce à l'achat de ce bâtiment atteignent près de 700 000 $. La Ville s'est cependant engagée à remettre un montant équivalant à Systemex Énergies, dont le bail était assorti d'une « option d'achat irrévocable ».
Au total, le bâtiment offert aux travaux publics s'étend sur environ 7000 mètres carrés, une superficie qui correspond presque parfaitement aux besoins de cette division de la Ville.
« Question superficie, c'est à peine plus grand que ce qu'on a besoin, souligne M. Turcotte. Ce qui est intéressant aussi, c'est qu'on quittera un secteur résidentiel, où nos activités dérangent parfois à cause du bruit émis et de la poussière soulevée. »
Demande de subvention
Tout récemment, la Ville a acheminé une demande de subvention au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec, qui est en mesure d'octroyer des fonds pour ce type de projet. La réponse du gouvernement du Québec à ce sujet est attendue en juin.
Michel Turcotte n'a pas dévoilé quel montant sera investi dans les travaux qui seront réalisés au 2023 de la rue René-Patenaude. Il est toutefois question de plusieurs centaines de milliers de dollars. L'aménagement d'une cour d'entreposage et d'un atelier est prévu. De plus, on remplacera le système de ventilation du large bâtiment.
Ajoutons enfin que trois vieux bâtiments seront normalement démolis derrière le 520 St-Luc, l'édifice dans lequel une partie de l'équipe des travaux publics travaille toujours.