Magog: le projet de la maison Merry reçoit un bon accueil

Évalué à 3,5 millions $, le projet dévoilé par la Ville de Magog pour mettre en valeur la maison patrimoniale Merry semble bien accueilli par les intervenants touristiques et économiques de la région.
Directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est, Alain Larouche ne cache pas sa satisfaction lorsqu'on l'invite à commenter le projet de la Ville de Magog, qui prévoit la restauration de la partie la plus ancienne de la maison Merry et la création d'un centre d'interprétation à l'intérieur de celle-ci.
« C'est une très bonne idée de restaurer la maison et d'offrir ensuite des visites de ce lieu historique, affirme M. Larouche. À Magog, il n'y a pas vraiment d'endroit où le touriste peut aller pour comprendre le passé de la municipalité. C'est pourtant quelque chose qu'on retrouve dans la plupart des destinations semblables. »
Aux yeux du grand patron de Tourisme Cantons-de-l'Est, Magog continue de se construire en tant que destination touristique. « C'est un long processus, mais ça avance », soutient-il.
Alain Larouche croit aussi que la Ville de Magog n'aura pas de mal à attirer plus de 15 000 visiteurs à l'intérieur de la maison Merry, et ce, dès la première année après l'ouverture du lieu au public.
Il laisse cependant entendre que la municipalité gagnerait à associer un nom connu à son projet. Il rappelle à ce sujet que l'animateur de télévision Josélito Michaud a grandement contribué à faire connaître le train Orford Express et que la firme Moment Factory a donné un nouvel élan au Parc de la Gorge de Coaticook cette année.
Pour sa part, la présidente du volet tourisme du Centre local de développement de la MRC de Memphrémagog, Lucie Gingras, note que les activités culturelles ont la cote par les temps qui courent. « Ce que projette la Ville constituera un bel ajout, culturellement parlant. C'est intéressant, car les gens ont soif de culture et sont de plus en plus curieux », déclare-t-elle.
Mme Gingras applaudit également la décision de la municipalité d'aménager un comptoir d'information touristique dans la maison Merry. « C'est le bon endroit pour mettre ça », estime-t-elle.
La présidente du volet tourisme est d'autant plus heureuse du projet qu'elle perçoit l'émergence d'une « synergie nouvelle » au centre-ville de Magog. « Le développement a repris dans ce secteur au plan touristique », remarque-t-elle.
Enfin, la présidente de la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford, Louise Felton, attendra de voir le produit final avant de le juger. Elle reconnaît néanmoins que les travaux prévus auront un effet bénéfique pour l'intersection Merry et Principale, et salue la décision de la Ville de solliciter les particuliers et les fondations pour dénicher une partie de l'argent nécessaire à la réalisation des travaux.