L'UdeS et ses auxiliaires en médiation

Le ministère du Travail a nommé récemment un conciliateur dans le dossier des négociations entre l'Université de Sherbrooke et le Syndicat des auxiliaires de recherche et d'enseignement de l'UdeS (SAREUS). Une première rencontre doit se tenir le 11 février prochain.
Rappelons que les négociations, commencées en septembre et qui s'étaient déroulées rondement jusqu'ici, achoppent sur les questions salariales.
Le SAREUS, qui peut compter jusqu'à 1500 membres, a fait récemment une demande pour obtenir l'aide du conciliateur.
Les membres du SAREUS ont souligné la semaine dernière les 100 jours sans convention collective. « Il y a un litige sur les salaires et les augmentations annuelles », note le président du SAREUS, Philippe-Antoine Demers.
Il n'est pas encore question de moyens de pression.