Luc Fortin

Luc Fortin veut mettre en place Équipe économique Sherbrooke

L'une des premières actions de Luc Fortin à titre de député de Sherbrooke du Parti libéral du Québec (PLQ), si les électeurs lui font confiance le 7 avril prochain, sera de mettre en place Équipe économique Sherbrooke.
« Je veux créer une force de frappe pour faire rayonner les projets sherbrookois. Je souhaite que nous soyons entendus et remarqués», soutient le candidat du PLQ dans Sherbrooke.
Luc Fortin dresse le parallèle avec le Plan Nord où le leadership politique, selon lui, a contribué à rassurer les investisseurs. « Avec Équipe économique Sherbrooke, nous voulons envoyer un message clair aux investisseurs. Ils vont comprendre que nous sommes derrière les projets et ils vont leur accorder une crédibilité. Quand le gouvernement supporte le projet, c'est un gage de confiance pour les investisseurs », croit Luc Fortin.
Il mentionne que tous les acteurs économiques feraient partie de cette équipe, soit la Ville de Sherbrooke, les organismes comme Destination Sherbrooke, Sherbrooke Innopole, la Chambre de commerce de Sherbrooke et de Fleurimont et les gens d'affaires.
« Tous les gens intéressés par le développement économique seront les bienvenus. Notre influence se multiplie lorsque nous multiplions les gens. Ce n'est pas une structure. Je veux regrouper des gens qui défendent et font la promotion d'initiatives. Je ne veux exclure personne. C'est ce que je veux faire avec Équipe économique Sherbrooke », projette Luc Fortin.
Entouré de gens d'affaires au Complexe Thibault, le candidat libéral a répété qu'il placera le développement et l'emploi à l'avant-plan. S'il est élu le 7 avril prochain, il souhaite dédier une personne de son bureau de circonscription aux dossiers économiques.
« Ce que les gens me disent depuis le début de la campagne, c'est qu'ils veulent travailler et qu'ils veulent un emploi de qualité. L'emploi est à la base de tout. Ce sera ma priorité à tous les jours à partir du 8 avril prochain. Ils veulent un député à l'écoute de la population », explique le candidat du PLQ dans Sherbrooke.
Luc Fortin a déjà rencontré lors de la campagne électorale de la maire de Sherbrooke Bernard Sévigny dans le dossier de désignation de l'aéroport de Sherbrooke.
« Je vois l'aéroport de Sherbrooke comme un levier de développement économique. La première étape est de convaincre le gouvernement fédéral de donner cette désignation à l'aéroport de Sherbrooke. En regroupant les gens d'affaires et en expliquant l'importance économique de ce projet via Équipe économique Sherbrooke, nous allons convaincre le gouvernement fédéral. Ensuite un gouvernement libéral de Philippe Couillard sera présent pour soutenir le projet de l'aéroport. Ce serait l'une des priorités pour créer un environnement favorable à l'investissement. Les gens des milieux sportifs, des affaires et du milieu universitaire, me parlent du dossier de l'aéroport de Sherbrooke. Équipe économique Sherbrooke pourrait être une force de frappe pour débarquer à Ottawa et avoir une plus grande écoute » croit Luc Fortin.
Conseiller aux communications du premier ministre Jean Charest de 2010 à 2012, Luc Fortin a invité son ancien patron à venir faire campagne à ses côtés dans Sherbrooke.
« Il m'a encouragé à y aller et m'a dit qu'il serait là pour me supporter. Son horaire est très chargé. Beaucoup de gens viennent nous soutenir au cours de la campagne et peut-être que Jean Charest en fera partie. Si M. Charest est de passage à Sherbrooke et que son horaire lui permet, je serais honoré de faire campagne à ses côtés », mentionne le candidat libéral dans la circonscription de Sherbrooke.