L'ouverture du complexe familial à Expo-Sherbrooke à l'automne est non-envisageable

Le complexe familial coopératif prévu dans l'édifice d'Expo-Sherbrooke ne pourra pas voir le jour à l'automne 2014 tel que l'espérait l'an dernier Bernard Beaupré, coordonnateur général du CPE coopératif le Bilboquet, qui pilote le projet.
Celui-ci précise que depuis le début du projet, trois conseils municipaux différents se sont succédé, ce qui rend plus ardue l'obtention de fonds. « Il y a des choses qui se replacent et des discussions qui doivent être refaites pour confirmer le soutien au projet. Le milieu coopératif est très sensibilisé et prêt à sauter dans l'action dès que des décisions officielles sont prises » affirme M. Beaupré, qui dit espérer que le complexe voie le jour au courant du mandat du conseil municipal actuel.
En attendant une réponse officielle, l'organisation continue tout de même à développer le projet. « On est en bonne collaboration actuellement avec l'Université de Sherbrooke pour monter le concept du parc avec des étudiants en génie », explique M. Beaupré. Des prototypes pour le parc ainsi que les modalités d'adhésion à la coopérative seront d'ailleurs rendus publics lorsqu'ils seront prêts.
Celui qui travaille sur le projet depuis de nombreuses années a évidemment très hâte d'avoir le « go final » du conseil municipal pour pouvoir aller de l'avant. « Le jour où ça va être mis à la portée des familles, il y a sûrement des personnes qui vont se dire qu'il était temps, et d'autres qui vont se dire qu'on aurait dû nous dire oui avant », dit M. Beaupré.
Il n'est toutefois pas amer envers les membres du conseil. « On y va avec l'évolution des dossiers, on n'ira pas plus vite que ce qui est possible, et on comprend aussi les capacités de payer des gouvernements municipaux », dit-il.