Louis-St-Laurent aura de nouveaux locaux pour la rentrée

Les élèves de la maternelle de l'école Louis-Saint-Laurent prendront le chemin du pavillon Notre-Dame-des-Prés, où trois locaux fraîchement aménagés les attendront pour la rentrée scolaire 2016.
L'école qui compte cette année 240 élèves déjà à l'étroit, se préparait à en accueillir autour de 268 en 2016. « Selon nos prévisions, on devrait atteindre 290 élèves en trois ans, révèle Martial Gaudreault, directeur général de la CSHC. Il y avait donc nécessité d'augmenter l'espace. »
Cet agrandissement hors les murs est le fruit d'une entente tripartite intervenue ce lundi entre la Commission scolaire des Hauts-Cantons, la Municipalité de Compton et le CPE Les Trois Pommes de Compton. « Par cette entente, nous répondons à la demande des parents que leurs enfants demeurent à Compton plutôt que d'être relocalisés », a déclaré le maire Bernard Vanasse.
Trois demandes
Rappelons qu'au cours des dernières années, la CSHC avait déposé trois demandes d'agrandissement au ministère de l'Éducation, lesquelles se sont heurtée à une fin de non-recevoir. Le ministre s'appuyant sur la règle que les élèves en surplus doivent combler les places disponibles dans les écoles situées à l'intérieur d'un périmètre de 20 kilomètres. Or, Coaticook peut accueillir jusqu'à 120 nouveaux élèves.
« Voilà une belle démonstration du rôle des élus scolaires, lesquels assurent le lien entre la population et le conseil des commissaires, a tenu à souligner Yves Gilbert, président de la CSHC. Il s'agit là d'un exemple de pertinence de maintenir un gouvernement de proximité pour être à l'écoute de notre communauté. »
Afin de libérer l'espace nécessaire pour accueillir ses nouveaux locataires, le projet donnera lieu à un jeu de chaises musicales bien coordonné. Le comptoir familial sera relocalisé au sous-sol de l'église Saint-Thomas-d'Aquin, tandis que la bibliothèque municipale trouvera refuge au sous-sol du pavillon Notre-Dame-des-Prés, suivie par la bibliothèque de l'école. Les élèves et résidents de Compton auront ainsi accès à une bibliothèque bonifiée et complètement repensée. Le local laissé vacant par la bibliothèque scolaire permettra à son tour de décongestionner les espaces communs de l'école primaire.
Pour ce faire, la CSHC investira 100000 $, alors que la Municipalité de Compton assumera divers travaux, dont le changement de la fenestration des locaux et de la future bibliothèque municipale-scolaire, ainsi que le déménagement du comptoir familial.
« C'est une belle solution pour répondre aux besoins immédiats et à ceux des cinq à six prochaines années, mais nous continuerons de relancer le gouvernement pour un agrandissement éventuel de l'école », a confirmé Martial Gaudreault.