L'organisme Versant-la-Noël reçoit le Prix du civisme

À quelques semaines de la tenue du5e Festival pour l'amour du monde, l'organisme Versant-la-Noël a reçu le Prix du civisme 2014 de l'Association canadienne des membres de l'Ordre national du Mérite. Secrétaire du conseil d'administration du Versant-la-Noël, Pierre Hubert a reçu le prix des mains de l'ambassadeur de France au Canada, Philippe Zeller.
Renée Lassonde, secrétaire générale de l'Association canadienne des membres de l'Ordre national du Mérite, se déplaçait pour refaire cette présentation à Thetford Mines mettant en lumière le rayonnement et le prestige du Versant-la-Noël au Québec et à l'extérieur de la province.
« Depuis sa création, au-delà de 85 000 personnes de tous âges ont profité des activités proposées par le centre. Les résultats obtenus, tant au niveau des interventions auprès des jeunes que des adultes, justifient le degré élevé d'intérêt que lui portent les usagers non seulement au Québec, mais aussi dans les autres provinces canadiennes et même à l'étranger. C'est cette appréciation qui a retenu l'attention de l'Association canadienne des Membres de l'Ordre national du Mérite et qui a fait en sorte que le Versant-la-Noël reçoive le Prix du Civisme 2014 », explique l'abbé Robert Lebel, l'âme dirigeante des lieux.
5e édition
Le 5e Festival pour l'amour du monde se déroulera du 7 au 10 août prochain sous le thème Le monde est beau.
Étienne Drapeau y offrira son spectacle le vendredi 8 août à 20 heures. Le lendemain, à la même heure, ce sera au tour de l'ensemble vocal Choeur à coeur de Saint-Hubert de se produire dans le cadre de cet événement. Le dimanche, le festival se clôturera par la prestation du quatuor classique Boréal.
Les soirées du jeudi au samedi inclusivement se termineront par un spectacle son et lumière avec la troupe Léa Fillion.
La réalisation d'une fresque sous la thématique Grandeur nature par cinq artistes-peintres figure aussi au programme.
L'an dernier, environ 2000 personnes avaient assisté aux différentes activités. Le Festival requiert l'implication d'une soixantaine de bénévoles et nécessite des investissements de 25 000 $.