L'Orford Express fait des heureux à Magog

La décision du train touristique Orford Express d'offrir, à compter du printemps prochain, des départs de Magog fait des heureux dans la région de Memphrémagog. La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, soutient que ce projet constitue une «très bonne nouvelle» pour l'industrie touristique locale. «À mes yeux, c'est une annonce importante», affirme-t-elle.
L'Orford Express s'arrête en sol magogois à tous les étés depuis le début de ses activités. Les arrêts dans la municipalité, à proximité de la pointe Merry, sont cependant assez courts, ce qui empêche les passagers de découvrir véritablement la ville.
«Les gens étaient captifs d'un secteur bien précis quand ils débarquaient du train. Lors des départs à Magog, ils auront plus de temps pour aller au centre-ville et vers les autres lieux intéressants autour», soutient Vicki May Hamm.
Mme Hamm raconte qu'avant de lancer les activités du train touristique, les dirigeants de l'Orford Express avaient approché la Ville de Magog dans le but de proposer des départs de Magog. «Ça prenait une gare et on en n'avait pas.»
À l'époque, il aurait été possible pour la municipalité de construire un bâtiment qui aurait servi de gare, mais le promoteur, André L'Espérance, avait essuyé un refus.
Cependant, lorsque M. L'Espérance est revenu cogner à la porte de l'hôtel de ville avec son projet de bateau de croisière, le conseil municipal a tendu l'oreille. «On s'est dit qu'on ne manquerait pas notre chance une deuxième fois. On a accepté de construire un bâtiment de services près du quai pour le bateau.»
Ce bâtiment de services continuera d'être utile pour le bateau, mais il servira également pour les activités du train. On prévoit notamment réaménager sa cuisine durant les prochains mois.
Un bel avenir
Directrice du tourisme au Centre local de développement de la MRC de Memphrémagog, Nathalie Provencher confie que la décision des dirigeants du train touristique la ravit aussi.
«C'est sûr qu'on est contents, admet Mme Provencher. On va tenter de tirer parti le plus possible de cette nouvelle. Pour cela, on souhaite bonifier l'expérience des excursionnistes chez nous et multiplier les forfaits.»
D'après la directrice du tourisme au CLD de la MRC de Memphrémagog, le train touristique a encore un bel avenir devant lui. «Le tourisme gourmand est en pleine explosion au Québec. Les indicateurs sont positifs pour l'Orford Express», estime-t-elle.
Propriétaire du Manoir des sables, Georges Marois ne cache pas sa satisfaction. «Jusqu'à maintenant, c'était plus compliqué pour les gens qui désiraient monter dans le train et coucher à Magog. Ce sera plus simple pour eux dorénavant», note-t-il.
M. Marois juge que l'Orford Express joue un rôle majeur sur le plan touristique dans la région de Memphrémagog. «Comme le Grand Cru, c'est devenu un produit indispensable», lance-t-il.
L'Orford Express devrait bientôt signer une entente avec l'acquéreur de la Montréal Maine et Atlantique, la compagnie Fortress, concernant l'utilisation des rails. L'entreprise espère plus tard obtenir l'aménagement d'une voie d'évitement à Magog.