L'optimisation nourrit l'optimisme

Le premier budget du CIUSSS de l'Estrie - CHUS est attaché. Les dirigeants de la nouvelle organisation fusionnée s'estiment capables de composer avec un financement réduit de 30 M $, le double des compressions imposées au réseau estrien de la santé au cours des dernières années.
La refonte administrative ayant emporté 90 postes de cadres générera le gros des économies. Une série d'autres mesures doivent permettre d'éviter un déficit, incluant une baisse du taux d'absentéisme ainsi que la réduction du temps supplémentaire. Est-ce réaliste dans ce contexte de remue-ménage ?
À lire dans La Tribune de vendredi.