Des recherches avaient été entreprises mardi sur le lac Magog.

L'identité du motoneigiste Samuel Brisebois est confirmée

Le corps retrouvé mardi en fin de journée dans le lac Magog est celui de Samuel Brisebois, le motoneigiste dont on était sans nouvelles depuis près d'une semaine. La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a confirmé son identité mercredi matin.
Rappelons que son corps a été repêché vers 18h au fond du lac Magog. Les recherches pour retrouver le motoneigiste de 23 ans s'étaient déplacées en matinée à l'embouchure du lac et de la rivière Magog devant la rue des Mélèzes à Magog.
Ce n'est qu'à la fin d'une journée de recherches dans les eaux glaciales par les plongeurs de la SQ combinées aux recherches des policiers de Sherbrooke, de Magog et des pompiers de Magog que la personne noyée a été découverte.
Rappelons qu'une riveraine du lac Magog aurait entendu crier «à l'aide» en provenance du plan d'eau lors de la tempête du 12 mars dernier. Cet élément combiné à des traces de motoneige se dirigeant vers l'embouchure de la rivière et du lac Magog repérées par l'hélicoptère de la SQ avaient incité les équipes de recherche et sauvetage à modifier la zone de recherches pour retrouver Samuel Brisebois.
«Le dossier de disparition du SPS est donc transféré à notre service et l'enquête portera maintenant sur un accident de motoneige causant un décès», mentionne Paul Tear, porte-parole de la RPM.
«Pour l'instant, il n'y a pas de recherches prévues pour retrouver la motoneige.»
- Avec René-Charles Quirion