L'hôpital de demain

Les hôpitaux ultramodernes que seront le CHUM et le CUSM n'offriront que des chambres privées,  lits pour lesquels il y a actuellement surcharge au patient ou à son assureur. Qu'en sera-t-il de la gratuité ? Le Dr Réjean Hébert et son ministère y réfléchissent.
Chez nous, les travaux de 120 M $ à l'Hôtel-Dieu ont fait passer la proportion de chambres facturables (privées et semi-privées) à 80 pour cent en 2011. Les patients doivent-il plus fréquemment ouvrir leur portefeuille ?
    À lire dans La Tribune de jeudi.