L'hiver s'acharne

L'Estrie a dû faire face à de nouvelles chutes de neige au courant de la fin de semaine, alors que le redoux des jours précédents commençait tout juste à faire poindre l'herbe de sous la neige.
Un épais tapis de neige collante rend la circulation difficile à plusieurs endroit, tout particulièrement dans les routes secondaires qui n'ont pas encore été déblayées. Dans certains secteurs, surtout ceux situés au nord de Sherbrooke, les fortes rafales de vent peuvent rendre la conduite d'autant plus dangereuse.
Malgré ce mauvais temps qui en a pris plusieurs par surprise, aucun accident majeur n'aurait été signalé.
On ne perd cependant pas espoir de voir le printemps pointer le bout de son nez au cours des prochains jours. «La tendance montre que la semaine prochaine, les températures vont  se rapporcher des moyennes saisonnières», observe Maxime Desharnais, météorologiste chez Environnement Canada. On devrait l'observer d'une façon plus nette pendant la deuxième moitié de la semaine.