Levée du moratoire sur la construction dans Deauville

Une partie du moratoire interdisant les nouvelles constructions à Deauville est levée. Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) autorise des prolongements du réseau d'égout sanitaire de manière à alimenter 57 nouvelles unités de logement.
La Ville de Sherbrooke avait acheminé une demande officielle pour la levée du moratoire en juillet. Elle avait accompagné sa demande d'un rapport faisant état de travaux importants d'amélioration menés aux postes de pompage Dion, Perras et Marras. Des mesures, comme le débranchement de gouttières, ont par ailleurs permis de réduire les eaux parasitaires dans le réseau de Deauville.
Le ministère note que les seuls débordements survenus depuis deux ans sont liés à des pluies exceptionnelles survenues en septembre 2013. De ce fait, les problèmes de débordement qui avaient mené à l'imposition du moratoire sont considérés comme réglés.
La Ville examinera les demandes de construction déjà déposées par des promoteurs pour Deauville pour dresser un portrait de la situation. Elle tentera ensuite de répartir les nouvelles constructions autorisées parmi ces promoteurs, pour une question d'équité.
La Ville compte aussi mettre en oeuvre une analyse complémentaire, comme demandé par le MDDEFP, en fonction de nouveaux critères en vigueur, pour démontrer la capacité de traitement supplémentaire à la station d'épuration de Deauville. À l'issue de cette analyse, le MDDEFP pourrait permettre l'ajout de nouvelles unités de logement.
La conseillère du district de Deauville Diane Délisle a accueilli cette nouvelle avec enthousiasme. Il s'agit d'une deuxième bonne nouvelle d'importance en quelques semaines pour ce secteur de la Ville alors qu'une enveloppe de 1,7 M$ a été réservée en février pour refaire la chaussée du boulevard Bourque entre la rue Jules-Richard et le chemin Saint-Roch.
La station d'épuration du secteur Deauville était sous moratoire depuis 2003.