Les sinistrés doivent d'abord s'adresser à leur assureur

Les sinistrés touchés par la tempête de verglas en décembre dernier doivent d'abord se tourner vers leur assureur avant de savoir s'ils peuvent recevoir de l'aide gouvernementale spéciale mise de l'avant cette semaine.
Afin de soutenir la population victime ces intempéries, le ministère de la Sécurité publique a annoncé que les citoyens, les entreprises et les organismes de Sherbrooke peuvent désormais bénéficier du Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents.
Ce programme s'adresse aux sinistrés dont la résidence principale ou les biens essentiels pour leur entreprise ou leur organisme ont subi des dommages. Il vaut également à ceux ayant déployé des mesures préventives temporaires, mentionne un communiqué de la Ville de Sherbrooke.
Toutefois, les sinistrés touchés par la tempête de pluie verglaçante, de neige et de grésil survenue le 22 décembre 2013 doivent dans un premier lieu «communiquer avec leur courtier ou avec leur compagnie d'assurances afin de l'informer de leur situation et de connaître l'indemnisation prévue par leur police», précise-t-on.
«Si les dommages subis ne sont pas admissibles à une réclamation, ils pourront alors s'adresser au ministère afin de déposer une demande d'aide financière.»
Les renseignements détaillés quant à l'admissibilité ainsi que les formulaires de demande d'aide sont disponibles sur le site web du ministère de la Sécurité publique.