Les Roumains ne voyagent pas à l'aveuglette

La « Stanstead Road » partait du Mexique, remontait  au nord, identifiait un passage clandestin à la frontière qui menait  jusqu'à un bureau d'immigration canadien pour y réclamer le statut de réfugié . Vous aviez à payer votre essence... et l'agence de passeurs qui fournissait l'itinéraire avec un mode d'emploi. Réservez votre place !
À lire dans La Tribune de jeudi