Les policiers s'attendent à un remboursement

Selon les chiffres présentés à l'hôtel de ville de Sherbrooke, les employés municipaux devront rembourser 9,4 M $ pour les caisses de retraite. Les policiers, eux, seraient imputables de 2,6  M $ pour les versements anticipés effectués par la Ville.
Mais loin d'être prêts à renoncer à certains de leurs avantages, les policiers sont plutôt d'avis qu'en tenant compte de tous les sous-entendus de la Loi 3, c'est plutôt la Ville qui se retrouvera en dette.
À lire dans La Tribune de mardi.